La thérapie est-elle toujours liés aux problèmes mentaux?

Les connotations venant du mot « thérapie  » sont nombreuses. Et pour la plus part, elles sont plutôt dépréciatives. C’est peut être parce que cette façon de voir les choses a été inculquée à travers les médias (films, séries, etc.), et témoignages des proches. La bonne majorité des hommes et femmes à travers le monde savent que faire une thérapie, c’est forcément à cause d’un démence, d’un problème mental grave. Et pourtant, c’est loin d’être le cas. Les thérapeutes sont des professionnels du métier de la santé mentale, qui savent agir sur les symptômes de maladies mentales, mais aussi d’autres problèmes d’ordre ordinaire.

Un traitement comme un autre

Vous êtes nombreux à regarder d’un mauvais oeil toute personne qui avoue suivre une thérapie. Et d’ailleurs, certains ne l’assument même pas sachant déjà le regard moqueur que les autres porteront sur lui. Et pourtant, c’est un suivi médical comme un autre, et qui n’a rien de honteux. Lorsqu’on se sent mal, le premier reflexe est de se rendre chez une médécin généraliste ou spécialisé selon le cas. De la même façon, on devrait pouvoir rencontrer un spécialiste de la santé mentale même pour des moments de grand stress. Etant donné que nous recherchons tous la santé, c’est donc un passage normal qui vous garantirait une santé de l’esprit en plus de celle du corps.
Ce qu’il est important de comprendre c’est que tout dépend du cas. La durée de la thérapie est différente selon les personnes, et les mêmes situations apparentes ne se gèrent pas toujours avec les mêmes méthodes. D’ailleurs, ce n’est pas toujours comme au cinéma où il faut s’allonger sur un divan puis répondre à tout type de questions, et suivre un traitement médicamenteux en plus. C’est donc la raison pour laquelle vous devez changer votre perception de la thérapie. Vous pouvez aussi y aller par vous même, sans être malade forcément. Le but principal de la thérapie peut être la quête vers votre developpement personnel, et ceci n’a rien d’étrange, ni de dangereux. Et vous avez le droit d’en changer si jamais vous avez des doutes, exactement comme pour des cas de maux physiques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here