Conseils pour se debarrasser de l’halitose

L’halitose ou mauvaise haleine est un terme médical qui fait référence à une odeur désagréable dans l’air expiré par la bouche ou le nez. Ce problème, qui peut avoir une origine orale ou externe, peut provoquer de l’insécurité, de la gêne et d’autres effets psychologiques chez les personnes qui en souffrent et qui se trouvent dans l’incapacité de dissimuler leur mauvaise haleine.

Différents types d’halitose

On distingue deux types d’halitose :

Passagère : elle est ponctuelle et survient généralement dès le réveil, causée par une réduction du flux salivaire pendant le sommeil et plusieurs heures sans manger. Les aliments forts comme l’ail ou les oignons peuvent également la déclencher temporairement.

Persistant : Ce type de mauvaise haleine ne peut être résolu par les méthodes d’hygiène traditionnelles, mais nécessite un traitement spécifique, en fonction du diagnostic. Cette halitose peut être orale ou extra-orale.             

Si l’halitose persistante ou pathologique est difficile à prévenir et nécessite un traitement spécifique, précédé d’un diagnostic, l’halitose passagère peut être évitée.

Conseils pour y remédier

Les mauvaises habitudes sont souvent à l’origine de ce type de problème. Voici quelques-uns des conseils que vous pouvez suivre pour prévenir l’halitose :

Mangez toutes les quatre heures.

Évitez les aliments au goût prononcé qui contiennent des condiments odorants.

Évitez l’alcool, le café et le tabac. Ces substances provoquent une déshydratation de la salive et, par conséquent, la volatilisation de gaz malodorants.

Évitez de respirer par la bouche.

Évitez les régimes hyperprotéinés, hypocaloriques et les aliments riches en graisses.

Buvez un litre et demi d’eau par jour.

Brossez-vous les dents après chaque repas. Ne négligez pas l’hygiène de la langue et utilisez du fil dentaire. Le directeur du Breath Institute et spécialiste de l’halitose, Jonas Nunes, affirme que l’utilisation du fil dentaire a des résultats prouvés dans le développement de la mauvaise haleine. En comparant l’état de l’haleine entre les personnes qui utilisent régulièrement du fil dentaire et celles qui n’utilisent ni l’un ni l’autre, il a été observé que l’haleine de ce dernier groupe était significativement plus mauvais ». Le spécialiste affirme que cette habitude s’est également avérée beaucoup plus efficace que l’utilisation régulière d’un bain de bouche.

L’utilisation de chewing-gums antimicrobiens et/ou probiotiques peut être efficace à court terme et uniquement lorsque la cause de la mauvaise haleine est intra-orale.

Remèdes naturels

Bien que les remèdes naturels ne fonctionnent pas pour tout le monde et qu’il soit nécessaire d’établir l’origine de votre type d’halitose par un diagnostic personnel, l’expert explique qu’il existe certains aliments, comme la prune japonaise umeboshi, qui servent de stimulant salivaire, réduisant ainsi la mauvaise haleine. Le Breath Institute suggère quelques remèdes naturels qui peuvent être efficaces mais dont les effets sont de courte durée : le persil, certains thés, comme le thé vert et le ginseng rouge coréen, contiennent des antimicrobiens naturels capables de tuer les bactéries buccales, les aliments contenant des polyphénols (lentilles, haricots, thé, tomates, myrtilles…) ou des enzymes telles que les polyphénol oxydases et les peroxydases présentes dans la bouche (par exemple, lentilles, haricots, thé, tomates, myrtilles…).

Calendrier des articles

décembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031