L’eau, un grand vecteur de maladie

On dit que l’eau c’est la vie, tout simplement parce que tous les êtres humains sont fait d’eau. Les organes et les muscles ne représentent même pas la moitié du poids de l’Homme, raison pour laquelle il ne faut surtout pas se laisser déshydrater. Les périodes caniculaires comme l’été sont risquées pour tout le monde, surtout les personnes agées et les enfants. Mais il faut noter que l’eau à consommer doit scrupuleusement être contrôlée, pour éviter des maladies vraiment inconfortables, appelées maladies hydriques. L’eau nous sauve la vie tant qu’elle est potable, car avec elle vous ne risquez pas de mourrir rapidement même sans rien manger. Et lorsqu’elle est impropre, vous pouvez dire bienvenue à la souffrance.

eau

L’eau potable pour tous

Au cours des dernières années, ce sont des millions de personnes qui ont succombé aux conséquences de la consommation de l’eau non potable. Et parmi eux, les enfants sont les plus nombreux. En fait, ils sont plus vulnérables vu leur système immunitaire encore faible, incapable de résister longtemps aux maladies hydriques pourtant violentes. On distingue en effet le choléra, la polio, la méningite, la diarrhée, l’hepatite A et E, la typhoïde. Ces maladies sont vraiment dévastatrices, et la plus rapide est d’ailleurs le choléra, qui provoquent à la fois des douleurs abdominales, les vomissements et la diarrhée. Tout le corps est donc vidé de son eau rapidement, et parfois il suffit de tarder 24 heures pour passer de vie à trépas. 
On rencontre malheureusement une concentration de ces maladies dans les pays pauvres, ou ceux qui subissent des guerres. Dans ces deux situations, l’accès aux hôpitaux et au personnel de santé est rare. Du coup, les cas de maladies urgentes comme les maladies hydriques citées plus haut finissent très souvent par la mort. Alors, il faut traiter au mieux possible l’eau que nous recevons de nos robinets, car les canalisations elles aussi sont souvent porteuses de mauvais germes. L’eau est l’une des choses les plus consommées au quotidien, et deux litres constituent juste la moyenne à consommer pour un adulte. Il vaut donc mieux qu’elle soit potable, et propre à la consommation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here